Vues d'Europe

Opinions, analyses et actualités sur les politiques migratoires en Europe
Danemark : « externaliser la responsabilité du traitement des demandes d’asile est irresponsable et contraire au principe de solidarité » - Vues d'Europe
Opinion

Danemark : « externaliser la responsabilité du traitement des demandes d’asile est irresponsable et contraire au principe de solidarité »

Le 3 juin, le Parlement danois a adopté une loi permettant le transfert des demandeurs d’asile dans des pays tiers durant le traitement de leur dossier. Dans une déclaration du 3 juin, Charlotte Slente, Secrétaire générale de l’ONG Conseil danois pour les réfugiés, dénonce une proposition « irresponsable et contraire au principe de solidarité ».

+
Hausse des arrivées en Méditerranée centrale : l’UE et l’Italie renforcent leur coopération avec la Tunisie et la Libye - Vues d'Europe
Actualité

Hausse des arrivées en Méditerranée centrale : l’UE et l’Italie renforcent leur coopération avec la Tunisie et la Libye

Face à la hausse significative des arrivées et du nombre de décès en Méditerranée centrale depuis le début de l’année, l’Italie et l’Union européenne cherchent à renforcer leur coopération avec la Tunisie et la Libye pour limiter les arrivées. Alors qu’un rapport des Nations unies accable les politiques de l’Union en Méditerranée, la Commission européenne continue de rejeter toute responsabilité.

+
Décryptage

Demandes d’asile dans l’Union européenne en 2020 : l’impact majeur de la pandémie

Les statistiques relatives à l’asile dans l’Union européenne en 2020, récemment publiées par Eurostat, révèlent l’impact majeur de la pandémie de Covid-19 sur le nombre de demandes d’asile, qui ont atteint leur plus bas niveau depuis 2013. L’Allemagne, l’Espagne, la France, la Grèce et l’Italie totalisent à eux seuls 80 % des demandes au sein de l’Union. Si près de 281 000 personnes ont obtenu une protection internationale dans l’UE en 2020, d’importantes disparités de taux de protection subsistent au sein de l’Union.

+
« L’accord UE-Turquie a acté la fermeture des portes de l’Europe » - Vues d'Europe
Opinion

« L’accord UE-Turquie a acté la fermeture des portes de l’Europe »

Sinem Hun, experte indépendante basée en Turquie pour le compte du Conseil européen pour les réfugiés et les exilés (ECRE), revient sur les cinq années de mise en œuvre de l’accord migratoire conclu entre l’Union européenne et la Turquie ainsi que sur la situation des réfugiés syriens présents actuellement dans le pays. Si la plupart des réfugiés syriens n’envisagent pas de retourner dans leur pays d’origine, les difficultés d’accès aux services, au logement, et les discriminations à leur égard impactent leur vie quotidienne en Turquie.

+
Opinion

Le bilan chiffré du règlement Dublin ne plaide pas pour son maintien

Alors que France terre d’asile s’apprête à préciser ses positions sur les enjeux de la négociation du Pacte sur la migration et l’asile, Thierry Le Roy et Delphine Rouilleault, respectivement Président et Directrice générale de France terre d’asile, reviennent sur l’échec du système de Dublin à partir de l’analyse des statistiques européennes mais aussi de l’expérience de l’association sur ce bilan.

+
Décryptage

Cinq ans après, qu’en est-il de l’accord migratoire UE-Turquie ?

Le 25 mars dernier, les 27 chefs d’État de l’Union européenne ont annoncé leur volonté de renouveler l’accord migratoire conclu avec la Turquie en mars 2016, visant à limiter les arrivées sur le territoire de l’Union. Alors que cet accord, qui signe l’externalisation de la politique migratoire et d’asile de l’Union, est en passe d’être renouvelé, quel bilan peut-on dresser des cinq ans de sa mise en œuvre ?

+
Le Danemark vire à l’extrême droite sur les réfugiés - Vues d'Europe
Opinion

Le Danemark vire à l’extrême droite sur les réfugiés

Dans une tribune, Michala Clante Bendixen, présidente de l’association Refugees Welcome Denmark, revient sur la décision des autorités danoises de suspendre les titres de séjour temporaires des réfugiés syriens, justifiant une « amélioration » de la situation sécuritaire dans la province de Damas. Le Danemark est le premier pays européen à prendre une telle décision.

+
Covid-19 : quel impact sur les procédures d’éloignement des migrants ? - Vues d'Europe
Actualité

Covid-19 : quel impact sur les procédures d’éloignement des migrants ?

Un an après le début de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 et l’annonce de la fermeture des frontières extérieures de l’Union européenne pour lutter contre la propagation du virus, de quelle manière les procédures de retour forcés des ressortissants de pays tiers ont-elles été impactées ?

+

Inscription à notre newsletter