Vues d'EuropeOpinions, analyses et actualités sur les politiques migratoires en Europe
n°01
Juin 2018

L’accueil digne de tous les demandeurs d’asile en Europe : un mirage ?

Alors que certains pays européens peinaient déjà à offrir des conditions d’accueil dignes aux demandeurs d’asile, la hausse des arrivées en 2015-2016 a montré les difficultés des États européens à respecter leurs obligations et une tendance à restreindre les droits et services fournis. Dans un climat politique anti-migrants croissant, une harmonisation par le haut est-elle encore possible ?
Le Brief

Panorama de l'accueil des demandeurs d'asile à travers l'Europe

Les conditions d’accueil des demandeurs d’asile en Europe ont fait l’objet d’un certain degré d’harmonisation par le biais de deux Directives successives. Pourtant la situation d’un pays à l’autre peut fortement varier. Tour d’horizon.
Lire la suite
Opinion

L'Allemagne : un modèle d'accueil à suivre ?

Par Petra Bendel, professeure à l’Université Friedrich-Alexander Erlangen-Nürnberg
Après la forte immigration des années 2015-2016, les thèmes centraux concernant les domaines de l’asile, l’immigration et l’intégration se caractérisent par un durcissement de la loi sur l’asile et une accélération des expulsions, l’accentuation des préoccupations pour l’intégration des personnes « qui ont de bonnes chances de rester » et l’objectif d’embaucher du personnel qualifié.
+
Opinion

Traitement différencié des demandeurs d’asile par catégorie : discrimination ou rationalisation ?

Par Catherine Woollard, Secrétaire générale, ECRE
Depuis plusieurs années, la faible qualité des conditions d’accueil dont bénéficient ceux arrivant en Europe pour solliciter la protection internationale fait l’objet d’une attention toute particulière. En effet, la « crise des réfugiés » a parfois été qualifiée de « crise de l’accueil » car la prévalence de mauvaises conditions d’accueil dans les pays de première entrée, encourageant les mouvements secondaires au sein de l’Union, a participé à transformer une situation difficile mais gérable en une situation de crise.
+
Actualité

Systèmes de pré-accueil : des étapes additionnelles pour les demandeurs d’asile

Incapables de s’adapter à l’augmentation des demandeurs d’asile entre 2015 et 2017, plusieurs États membres ont choisi de mettre en place des systèmes de pré-accueil. Systèmes au travers desquels certains droits sont réduits voire remis en question.
+
Actualité

La refonte de la "directive accueil" en passe d'être adoptée

Le 14 juin le Conseil et le Parlement européen ont conclu, après plusieurs mois de négociations, un accord informel établissant de nouvelles conditions d’accueil pour les demandeurs d’asile. Mais pour quel résultat ?
+

Le saviez-vous ?

Quels sont les trois pays ayant accueilli le plus de demandeurs d'asile en 2017 ?L'Allemagne, la France et la SuèdeL'Allemagne, l'Italie et la FranceL'Allemagne, la Grèce et l'Autriche

Abonnez-vous

Recevez chaque trimestre le nouveau numéro de Vues d’Europe dans votre boîte mail S'abonner
Actualités européennes

La refonte du règlement Dublin divise les pays de l'Union

Alors que les États membres de l’Union européenne (UE) doivent convenir d’un accord sur la refonte du règlement Dublin avant le sommet du 28-29 juin, de fortes divisions subsistent entre le groupe de Višegrad et les États du Sud de la Méditerranée quant au contenu de la réforme.

Attaque frontale du gouvernement hongrois contre les associations de défense des migrants et des demandeurs d'asile

En dépit du faible nombre de demandeurs d’asile en Hongrie (3 390 en 2017 selon Eurostat), le gouvernement de Viktor Orbán a proposé au Parlement, mardi 29 mai, un amendement constitutionnel ainsi qu’une nouvelle loi visant à empêcher la Hongrie de devenir un « pays d’immigration » et s’attaquant ouvertement aux associations de défense des droits de l’homme et des personnes migrantes.

Fermeture des frontières et coopération européenne : une politique migratoire décousue dans les Balkans

Au carrefour de la route migratoire, les pays des Balkans ne veulent ou ne peuvent s’impliquer dans la prise en charge des demandeurs d’asile malgré les attentes de l’Union européenne.

Les migrants encourent plus de risques pour arriver en Europe, selon le HCR

Alors que le nombre de personnes empruntant les routes migratoires vers l’Europe a baissé significativement en 2017 et 2018, ces routes sont devenues plus dangereuses, selon le rapport Desperate Journeys (Voyages du désespoir) du Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR).

Inscription à notre newsletter