Vues d'Europe

Opinions, analyses et actualités sur les politiques migratoires en Europe
Quelle solidarité au sein de l’Union européenne depuis 2015 pour l’accueil des demandeurs d’asile ? - Vues d'Europe
Décryptage

Quelle solidarité au sein de l’Union européenne depuis 2015 pour l’accueil des demandeurs d’asile ?

La hausse du nombre d’arrivées et de décès de migrants en Méditerranée centrale depuis le début l’année 2021 rappelle la nécessité d’une solidarité accrue au sein de l’Union européenne pour l’accueil des personnes en besoin de protection. Pourtant, depuis 2015, toutes les tentatives pour instaurer un mécanisme efficace de solidarité ont échoué. Retour sur les différentes initiatives et les raisons de leur échec.

+
Hausse des arrivées en Méditerranée centrale : l’UE et l’Italie renforcent leur coopération avec la Tunisie et la Libye - Vues d'Europe
Actualité

Hausse des arrivées en Méditerranée centrale : l’UE et l’Italie renforcent leur coopération avec la Tunisie et la Libye

Face à la hausse significative des arrivées et du nombre de décès en Méditerranée centrale depuis le début de l’année, l’Italie et l’Union européenne cherchent à renforcer leur coopération avec la Tunisie et la Libye pour limiter les arrivées. Alors qu’un rapport des Nations unies accable les politiques de l’Union en Méditerranée, la Commission européenne continue de rejeter toute responsabilité.

+
Décryptage

Demandes d’asile dans l’Union européenne en 2020 : l’impact majeur de la pandémie

Les statistiques relatives à l’asile dans l’Union européenne en 2020, récemment publiées par Eurostat, révèlent l’impact majeur de la pandémie de Covid-19 sur le nombre de demandes d’asile, qui ont atteint leur plus bas niveau depuis 2013. L’Allemagne, l’Espagne, la France, la Grèce et l’Italie totalisent à eux seuls 80 % des demandes au sein de l’Union. Si près de 281 000 personnes ont obtenu une protection internationale dans l’UE en 2020, d’importantes disparités de taux de protection subsistent au sein de l’Union.

+
Interview

« Le partage des responsabilités devrait être obligatoire et applicable dès l’arrivée dans un État membre de l’UE »

Dressant le bilan du manque de solidarité des États membres de l’UE à l’égard de la Grèce quant à la relocalisation des personnes en besoin de protection, Spyros-Vlad Oikonomou, chargé de plaidoyer au sein du Conseil grec pour les réfugiés, nous partage son opinion sur les propositions du Pacte sur la migration et l’asile et ses recommandations pour garantir le respect des droits fondamentaux des migrants aux frontières extérieures de l’UE.

+

Inscription à notre newsletter